Google+ Badge

samedi 6 juin 2015

Conseil départemental et municipal de Pointe-Noire : Roland Bouiti-Viaudo satisfait du travail abattu par les élus locaux et les délibérations prises

Photo de circonstance

Ouverts le 20 mai 2015, les travaux de la deuxiÚme session ordinaire dite administrative, du conseil départemental et municipal de Pointe-Noire, ont pris fin, vendredi 29 mai dernier, sous la direction de Roland Bouiti-Viaudo, député-maire de Pointe-Noire, président du conseil départemental et municipal. En présence des membres du bureau, notamment Victor Foudi, premier vice-président, Pierre-Justin Makosso, deuxiÚme vice-président, et Fulgence Ibombo-Gakosso, secrétaire.

Ce dernier a donnĂ© lecture des conclusions contenues dans le communiquĂ© final. 
Au cours de leur deuxiĂšme session ordinaire, les Ă©lus locaux ont adoptĂ©, entre autres affaires: le rapport d’activitĂ©s de l’intersession de la commission Ă©conomie et finances, le compte administratif exercice 2014 et le compte de gestion exercice 2014. Ils ont Ă©galement autorisĂ© le bureau exĂ©cutif de participer Ă  la crĂ©ation de la Sovaghas (SociĂ©tĂ© de valorisation de la gestion des produits halieutiques de Songolo). De mĂȘme, ils ont adoptĂ©, par le truchement de la commission amĂ©nagement et affaires domaniales, le projet de dĂ©libĂ©ration portant affectation d’un espace public municipal, pour cause d’utilitĂ© publique, pour la crĂ©ation d’un village artisanal et d’une zone commerciale.

Dans son mot de clĂŽture, le dĂ©putĂ©-maire de la ville s’est rĂ©joui des conclusions obtenues lors de cette session: «Autour d’un dĂ©bat dĂ©mocratique et constructif, alimentĂ© par les diverses expĂ©riences de nos milieux professionnels respectifs, nous avons dĂ©libĂ©rĂ©, conformĂ©ment aux dispositions de notre rĂšglement intĂ©rieur, sur toutes les affaires soumises Ă  notre haute attention. Nous avons pu apprĂ©cier, de nouveau, la richesse et la vitalitĂ© de notre espace de dialogue dues Ă  sa polychromie  et Ă  la qualitĂ© de ses membres. Le bureau exĂ©cutif a, particuliĂšrement, pris acte du quitus que vous venez de donner, en adoptant, dans les formes dĂ»ment requises, le compte administratif et le compte de gestion de l’exercice de 2014. L’exactitude, la prĂ©cision et la sincĂ©ritĂ© des opĂ©rations que ces deux outils comptables ont dĂ©gagĂ©es rassurent de la bonne et Ă©troite collaboration que les services financiers de l’Etat et de notre commune entretiennent au quotidien. 

Le bureau exĂ©cutif ne saurait dissimuler sa satisfaction face Ă  l’attention bienveillante que vous avez prĂȘtĂ©e dans l’examen du projet de dĂ©libĂ©ration l’autorisant Ă  participer Ă  la crĂ©ation de la sociĂ©tĂ© de valorisation et de gestion des produits halieutiques de Songolo et sur celui relatif Ă  la crĂ©ation d’un village artisanal et d’une zone commerciale. Autant le premier projet offre Ă  notre commune de formidables opportunitĂ©s en matiĂšre d’amĂ©lioration de l’offre alimentaire, d’emplois et d’insertion socio-Ă©conomique des jeunes et des groupes dĂ©favorisĂ©s, autant le second participe Ă  l’Ă©closion des talents artisanaux et commerciaux. Dans les deux cas, il s’agit de filiĂšres originales porteuses qui sont, Ă  n’en point douter, de vĂ©ritables catalyseurs et accĂ©lĂ©rateurs de la croissance Ă©conomique et d’amĂ©lioration continue du produit intĂ©rieur de notre pays, au mĂȘme titre que tous les autres secteurs de l’Ă©conomie nationale.

Aussi, voudriez-vous me permettre de saisir, avec empressement, l’occasion de cette cĂ©rĂ©monie, pour saluer les efforts remarquables que le Gouvernement de la RĂ©publique, sous l’impulsion de son prĂ©sident, entreprend dans le domaine de la coopĂ©ration bilatĂ©rale et multilatĂ©rale. Le projet de crĂ©ation de la sociĂ©tĂ© de valorisation des produits halieutiques entre le Congo et le Japon est la traduction manifeste du dynamisme de cette coopĂ©ration et tĂ©moigne de la volontĂ© exprimĂ©e par son excellence Denis Sassou-Nguesso d’ouvrir largement notre pays au vaste village planĂ©taire, dans l’intĂ©rĂȘt bien compris des populations congolaises».

Une visite guidĂ©e des chantiers aussi bien dans la commune que dans le district de Tchiamba-Nzassi a permis aux Ă©lus locaux d’apprĂ©cier le niveau d’exĂ©cution des travaux et l’ampleur de la tĂąche qui reste Ă  accomplir, pour transformer, qualitativement, la commune. Peu avant la cĂ©rĂ©monie de clĂŽture, les conseillers ont eu des Ă©changes avec Marie-Joseph Opoumba, directeur de la S.n.e (SociĂ©tĂ© nationale d’Ă©lectricitĂ©), et le colonel Victor-GaĂ«tan Oborabasi, directeur interdĂ©partemental de la police, pour avoir un Ă©clairage sur la situation de l’offre d’Ă©nergie pour le premier et la tenue des troupes dans l’exĂ©cution de l’opĂ©ration «Mbata ya bakolo».

Par Jr LesCloches.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire