Google+ Badge

mercredi 12 novembre 2014

U.a (Union africaine) : Le Congo portĂ© Ă  la tĂȘte du comitĂ© technique spĂ©cialisĂ© sur la jeunesse, la culture et les sports

Photo : Anatole Collinet Makosso.

Le palais de l’Union africaine, à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, a abrité, du 31 octobre au 1er novembre 2014, la première session du comité technique spécialisé de l’Union africaine sur la jeunesse, la culture et les sports. Cette session, qui a fait suite à la réunion des experts tenue du 27 au 30 octobre dernier, avait pour thème: «Consolider l’interface entre la jeunesse, la culture et les sports».

Elle avait pour principal but de mettre en place le premier bureau du C.t.s-j.c.s 1 (Comité technique spécialisé sur la jeunesse, la culture et les sports), sous le patronage du Dr Nkosazana Dlamini Zuma, présidente de la Commission de l’Union africaine. La présidence est revenue au Congo, en la personne du ministre de la jeunesse et de l’éducation civique, Anatole Collinet Makosso (Afrique centrale), pour un mandat de deux ans. La vice-présidence à l’Ethiopie (Afrique de l’Est); la deuxième vice-présidence à la Namibie (Afrique Australe); la troisième vice-présidence (Afrique du Nord) et c’est le Nigéria (Afrique de l’Ouest) qui occupe le poste de rapporteur. Une réunion des membres du Comité est également prévue pour 2015.

La délégation congolaise à Addis-Abeba comprenait le ministre de la culture et des arts, Jean-Claude Gakosso, et le ministre des sports et de l’éducation physique, Léon-Alfred Opimbat. Dans son mot de bienvenue, le Dr Sidiki Kaloko, commissaire en charge des affaires sociales, a souligné le caractère transversal des sports et de la culture, et mis l’accent sur la nécessité d’engager et de promouvoir des approches multisectorielles, en tant que meilleure stratégie d’optimisation de l’interaction entre les sports, la culture et le développement de la jeunesse.

Pour sa part, le ministre Anatole Collinet Makosso, président sortant du bureau de la quatrième Comy (Conférence des ministres en charge de la jeunesse) de l’U.a, a donné un aperçu sur le développement de la jeunesse en Afrique, au cours des deux dernières années de son mandat, période particulièrement marquée par leur participation à l’élaboration des politiques continentales et mondiales, y compris la position commune sur les agendas post-2015 et 2063. Il a souligné que beaucoup reste à faire quant à l’autonomisation des jeunes du continent. Pour lui, la ratification et la mise en œuvre de la charte africaine de la jeunesse offrent une opportunité réaliste d’autonomisation des jeunes. 

Après la série des allocutions prononcées par les présidents sortants des conférences des ministres en charge de la culture et des sports de l’U.a, entendu qu’il a été demandé à la Commission qu’à partir de 2014, soient dissoutes les conférences biennales des ministres, place a été donnée à la réunion consacrée à l’élection du premier bureau du C.t.s-j.c.s, comme recommandé dans le rapport des experts. Au total, la Commission de l’U.a va mettre, progressivement, en place, 14 comités techniques spécialisés, regroupant des spécialités diverses. Cette démarche se justifie par la nécessité d’intégration. C’est le Dr Martial De Paul Ikounga, commissaire en charge des ressources humaines, de la science et de la technologie, qui a facilité la réunion. 

Clôturant la rencontre, le premier président du C.t.s a précisé que c’est une élévation à la fois lourde de sens et de responsabilité pour laquelle, il nous faut faire preuve d’imagination et de créativité. Il a appelé les Etats et les jeunes à s’approprier cette nouvelle approche pour que, une fois de plus, l’Afrique, à travers sa jeunesse, occupe la place qui lui revient dans le concert des nations.A ce dialogue de haut niveau, le ministre de la culture et des arts, Jean-Claude Gakosso, a exhorté ses homologues à accélérer la ratification de la charte de la renaissance culturelle africaine, afin de promouvoir le patrimoine et les valeurs africains.

Le ministre des sports, Léon-Alfred Opimbat, a quant lui, fait une présentation sur les préparatifs des onzièmes Jeux africains qui se tiendront à Brazzaville, en septembre 2015.

Par Jr LesCloches.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire