Google+ Badge

samedi 25 octobre 2014

MinistĂšre des petites, moyennes entreprises et de l’artisanat : Vers la crĂ©ation de la Mec, la Maison de l’entreprise au Congo

Photo : Pierre Toko (à g.) et Mme Yvonne-Adélaïde Mougani (au milieu).

En vue de rendre opérationnelle la M.e.c (Maison de l’entreprise au Congo) dans l’optique de 2015, déclarée, par le gouvernement, année de l’entrepreneuriat au Congo, le Ministère des petites, moyennes entreprises et de l’artisanat, en partenariat avec la B.a.d (Banque africaine de développement), vient d’engager le cabinet d’études Deloitte de France, pour mener à bien l’expertise, faire l’étude de faisabilité et dresser une feuille de route qui permettra à cette structure de favoriser la promotion des petites et moyennes entreprises au Congo.

Pour bien mener son expertise à terme, le cabinet d’études Deloitte a sollicité l’implication et l’apport de tous les acteurs tant publics que privés, ainsi que les bailleurs de fonds, pour une bonne réflexion en vue de sa mise en œuvre. 

Cofinancé par le gouvernement et la B.a.d, le projet de création de la Maison de l’entreprise au Congo s’inscrit dans une série d’initiatives visant à améliorer le climat des affaires dans le pays, à travers l’entrepreneuriat privé. C’est dans ce cadre que le cabinet d’études Deloitte a initié, mercredi 15 octobre 2014, à l’hôtel Olympic palace, une réunion technique avec les cadres du Ministère des petites, moyennes entreprises et de l’artisanat, les représentants de la Chambre de commerce de Brazzaville, ainsi que des sachants, pour faire le point du travail réalisé, d’échanger et d’évaluer le niveau de traitement des dossiers soumis à son expertise, le 8 octobre dernier, à commencer par les entreprises locales, internationales, les entreprises existantes et les porteurs de projets. 

C’est Mme Yvonne-Adélaïde Mougani, ministre des petites, moyennes entreprises et de l’artisanat, qui a présidé cette réunion technique, en présence du représentant délégué de la B.a.d, Pierre Toko. De cet échange, il ressort plusieurs contraintes liées à la promotion et au développement des entreprises au Congo, notamment l’accès difficile aux sources de financement, le manque de formation et d’information des gestionnaires desdites entreprises, la non transparence administrative dans la gestion des finances ou des ressources humaines, la détérioration des infrastructures ainsi que le manque du siège ou de local. 

Pour Mme Yvonne-Adélaïde Mougani, ce projet va donner une impulsion à l’initiative privée, lorsqu’on sait que 2015 est déclarée par le gouvernement année de l’entrepreneuriat privé au Congo. «Dans l’architecture de la politique nationale de développement des petites et moyennes entreprises, il faudra, d’abord, opérationnaliser la Maison de l’entreprise au Congo, par la mise en place d’un dispositif qui devra aider le secteur privé à se développer. Cette structure représente une place de choix pour la mise en place d’un guichet unique de l’entrepreneuriat privé, qui va regrouper tous les acteurs tant publics que privés.

Aussi, il sera créé l’agence des entreprises du Congo, en remplacement du C.f.e (Centre de formalités des entreprises)», a précisé la ministre Mougani.

Par Jr LesCloches.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire