Google+ Badge

vendredi 25 juillet 2014

Ministère de l’économie forestière et du développement durable : Le Centre de valorisation des produits forestiers non ligneux a démarré ses activités

Photo : Donatien Nzala.

Le C.v.p.n.l (Centre de valorisation des produits forestiers non ligneux), une structure sous tutelle du Ministère de l’économie forestière et du développement durable, a tenu la session inaugurale de son comité de pilotage, le vendredi 18 juillet 2014, dans la salle de conférence dudit ministère, à Brazzaville, sous le patronage de son président, Donatien Nzala, inspecteur général des services de l’économie forestière, en présence de Georges Mapola, directeur du C.v.p.n.l.

Cette session a marqué le démarrage des activités du centre, pour assurer la promotion des produits forestiers non ligneux, et garantir ainsi la pérennité des forêts congolaises.La session inaugurale du comité de pilotage du C.v.p.n.l a réuni près d’une vingtaine d’administrateurs, venus des différentes administrations publiques. Parmi les dossiers examinés, il y a eu l’adoption du programme de travail annuel et du budget 2014, ainsi que la note d’information sur les activités des six premiers mois 2014.

Pendant leurs travaux, les membres dudit comité se sont aperçus que les missions qui incombent au centre sont d’une grande importance pour assurer la gestion durable des forêts au Congo. Ils ont apporté des réponses claires aux questions pratiques au profit du centre, lui permettant de bien exécuter ses missions. Ils ont adopté le programme de travail, dont les activités se résument, entre autres, à la production des plants des espèces à huile essentielle, la production du miel avec des ruches améliorées et la multiplication, la domestication et la durabilité du gnutum, connu au Congo sous le nom de Koko ou Mfumbua. Le budget a été arrêté à la somme de 844 millions de francs Cfa pour l’exercice 2014. Il faut noter que les produits forestiers non ligneux, dont l’utilisation est quotidienne depuis des lustres par les populations du Congo et même de la sous-région, sont, désormais, dotés d’une plateforme de gestion et de valorisation.

Le centre de valorisation des produits forestiers non ligneux (produits autres que le bois) est une institution publique, dont le mandat est national. Il a pour missions de: réaliser des programmes relatifs à la bonne gestion des produits forestiers non ligneux; promouvoir et développer les pratiques culturales basées sur la valorisation des produits forestiers non ligneux; renforcer les capacités des opérateurs, notamment les populations rurales et les peuples autochtones impliqués dans les activités de production et de promotion des produits forestiers non ligneux; et, enfin, créer et gérer la banque de données sur les produits forestiers non ligneux.

Le centre s’emploie à insuffler une nouvelle dynamique aux produits forestiers non ligneux, notamment en les inscrivant dans les schémas de développement des P.m.e à forte valeur ajoutée. Le siège du C.v.p.f.n.l est à Pointe-Noire.

Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire