Google+ Badge

samedi 26 octobre 2013

RĂ©seau des villes crĂ©atives de l’Unesco : Brazzaville entre dans le cercle trĂšs fermĂ©

Photo : Irina Bakova

Une grande première africaine. Lundi 21 octobre 2013, Brazzaville, la capitale du Congo, a été consacrée ville créative de l’Unesco. Dans la catégorie musique. Par la directrice générale de l’Unesco, la Bulgare Irina Bakova. C’était lors du Sommet mondial des villes créatives de l’Unesco, qui s’est tenu, du 20 au 23 octobre 2013, à Beijing, en Chine. Sur le thème: «Créativité et beauté dans les villes».

Première ville africaine à être honorée, Brazzaville figure parmi les quatre nouveaux membres du Réseau des villes créatives de l’Unesco désignés par Irina Bokova, lors du sommet de Beijing, avec les villes Zahlé (Liban), dans la catégorie gastronomie, Cracovie (Pologne), dans la catégorie littérature, et Fabriano (Italie), dans la catégorie artisanats et arts populaires.

«En mettant en œuvre les initiatives, politiques et stratégies locales, Brazzaville, Zahlé Cracovie et Fabriano, ont toutes, puisé dans la créativité, en tant que source d’enrichissement pour le paysage urbain contemporain et la vie quotidienne des citoyens», explique l’agence onusienne, dans un communiqué de presse. Et de poursuivre: «Conformément à l’énoncé de mission de programme des villes créatives, les nouveaux membres s’engagent à renforcer leur participation dans la vie culturelle, en favorisant l’accès à la création et à l’usage des activités culturelles, des biens et des services, en promouvant la créativité et les expressions créatrices et culturelles dans le développement local».    

Conçu comme une plateforme pour l’échange et le dialogue entre les acteurs des grandes problématiques globales, le sommet de Beijing a rassemblé des représentants du Réseau des villes créatives, des villes candidates, des décideurs politiques, ainsi que des experts en politiques culturelles. 

Le sommet de Beijing des villes créatives a été organisé après le Congrès de Hangzhou (qui s’est tenu du 15 au 17 mai 2013) sur la Culture et le développement et à l’issue de l’examen ministériel annuel du Conseil économique et social, à Genève, en juillet 2013, sur la promotion de la science, de la technologie et de l’innovation, le potentiel des cultures pour le développement durable et la réussite des objectifs du millénaire pour le développement. Cette rencontre s’est focalisée sur des expériences et des propositions étayées par des approches innovantes et inclusives pour la culture et le développement, au travers d’une revitalisation des zones urbaines et des espaces publics. 

Le réseau des villes créatives a été lancé par l’Unesco, en octobre 2004, à la suite de la décision prise lors de la 170e session de son Conseil exécutif. Il a pour but de défendre et de promouvoir la diversité culturelle et d’encourager la valorisation du potentiel créatif, social et économique des collectivités locales. Il est né de l’expérience de l’Alliance globale pour la diversité culturelle mise en place, en 2002, par l’Unesco.

Ce réseau compte, aujourd’hui, 38 villes membres, à travers les quatre coins de la planète, réparties en sept catégories: littérature, cinéma, musique, artisanat et arts populaires, design, arts numériques et gastronomie. 

Signalons qu’au sommet de Beijing, la délégation congolaise, composée de plusieurs personnalités issues de la société civile congolaise, était conduite par Gervais Hugues Ondaye, conseiller socio-culturel du maire de Brazzaville.

Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire