Google+ Badge

dimanche 22 septembre 2013

CoopĂ©ration Congo-Pologne : Une dĂ©lĂ©gation d’hommes d’affaires polonais en visite de travail au Congo

Photo : Mme Beata Stelmach

Dans le cadre du renforcement de la coopération entre la République du Congo et la République de Pologne, une délégation de dix-huit hommes d’affaires polonais, conduite par Mme Beata Stelmach, vice-ministre polonais des affaires étrangères, est arrivée à Brazzaville, mercredi 18 septembre dernier. Durant son séjour congolais, la délégation polonaise va s’entretenir avec plusieurs membres du gouvernement. Elle a pris part au forum économique regroupant les hommes d’affaires congolais et polonais, à Pointe-Noire, jeudi 19 septembre dernier. Devant la presse, la vice-ministre Beata Stelmach a, au nom de la délégation de son pays, annoncé la tenue, en novembre prochain, en Pologne, des journées économiques du Congo. 

La visite de travail de la délégation polonaise intègre la politique du gouvernement polonais à promouvoir les relations économiques entre la Pologne et l’Afrique. Le Congo-Brazzaville est en bonne place, parmi les pays africains qui intéressent la Pologne, pour un partenariat «avantageux».

Lors d’une visite de travail à Varsovie, capitale de la Pologne, du 26 au 28 mai dernier, pour présenter le Congo et ses potentialités économiques aux autorités et hommes d’affaires polonais, le ministre d’Etat Gilbert Ondongo, ministre de l’économie, des finances, du plan, du portefeuille public et de l’intégration, avait invité les hommes d’affaires polonais à investir au Congo, en les rassurant que la sécurité y existe.

A cette occasion, Mme Beata Stelmach avait exprimé la détermination du gouvernement polonais à faire que la coopération entre la Pologne et le Congo s’intensifie, notamment dans l’industrie et  l’énergie. La partie polonaise se proposant de renforcer les capacités de production de l’électricité par la réalisation de deux projets de barrages, Sounda et Cholet, auxquels les autorités congolaises tiennent beaucoup et dont la construction accélérait l’industrialisation du pays. L’industrie lourde, les mines, les nouvelles technologies, l’agriculture et la formation technique, professionnelle et qualifiante sont autant de domaines possibles de coopération entre les deux pays.

A cet effet, deux grands axes possibles au niveau des échanges étaient explorés: l’axe d’Etat à Etat, d’une part, et entre les entreprises congolaises et polonaises, d’autre part. Le schéma d’Etat à Etat comporterait trois directions possibles:
 - un partenariat dans le domaine de l’éducation, tant au niveau universitaire qu’au niveau des instituts de formation professionnelle ou centres de recherches spécialisés;- un accompagnement dans la modernisation de l’Etat, notamment par l’informatisation de l’administration publique; Le schéma des entreprises reposerait sur deux engagements majeurs des deux Etats:
 - l’Etat congolais aurait la responsabilité de faciliter l’installation des entreprises polonaises au Congo;
 - l’Etat polonais encouragerait les entreprises polonaises à investir au Congo. Les deux Etats mettraient en place des accords de non double imposition et de protection mutuelle des investissements. 

A son arrivée à l’aéroport international Maya-Maya, à Brazzaville, Mme Beata Stelmach a indiqué à la presse que le Congo et la Pologne partagent plusieurs points en commun, notamment dans le secteur financier. Une telle convergence d’idées est nécessaire à la consolidation des rapports entre les deux pays.

A Pointe-Noire, le forum économique a été ouvert par Mme Beata Stelmach, en présence de Raphaël Mokoko, ministre délégué, chargé du plan et de l’intégration. Signalons que la visite de la délégation polonaise fait écho à l’entrevue qu’avait eue le ministre d’Etat Gilbert Ondongo, en mai dernier, en Pologne, avec Janus Piechocinski, vice-premier ministre, ministre de l’économie, sur les nouvelles bases de coopération.

Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire