Google+ Badge

lundi 20 mai 2013

Mine de potasse de Mengo (Kouilou) : Pierre Mabiala s'entretient avec les propriétaires fonciers

Photo : Pierre Mabiala s'entretenant avec les propriétaires fonciers.

Cette rencontre, qui s'inscrit dans le cadre des installations de la société MPC en charge de l'exploitation de la mine de potasse de Mengo, a eu lieu le vendredi 17 mai dans l'un des hôtels de la place.

Au centre de leurs échanges, il s'est agi des 300 hectares demandés au gouvernement congolais par la société MPC en vue de la construction d'un port minéralier reliant Mengo au port autonome de Pointe-Noire. De même, une superficie de 40 hectares a été sollicitée par les responsables de cette société en vue de l'installation d'une base-vie.

Le ministre a rappelé l'engagement du gouvernement de la République d'exproprier certaines familles propriétaires de terres. Pierre Mabiala a également voulu mettre en garde certaines familles qui continuent à vendre des terres appartenant à l'État dans les environs. « Le gouvernement ne négociera pas avec des familles qui sèment l'anarchie en détruisant des terres classées réserves foncières de l'État dans le département du Kouilou », a-t-il prévenu avec fermeté.

Pour sa part, encourageant l'implantation des installations de la société MPC à Mengo, Luc-Antoine Sambot, président du bureau du comité de suivi des expropriations, a indiqué : « La construction d'une usine de potasse à Mengo revêt un caractère économique majeur non seulement pour le bien-être des habitants du Kouilou, mais aussi pour tout le Congo. » Fuliang Wang, directeur général de la société MPC, pense quant à lui que « le fonctionnement des activités de la société MPC à Mengo ouvrira la porte à nombre d'emplois directs et indirects dans le département du Kouilou ».

Notons que la réunion a connu la présence d'autres responsables de MPC.

Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire