Google+ Badge

jeudi 23 mai 2013

Grands Lacs : selon Jim Yong Kim, « le Congo joue un rôle important dans le processus de paix au niveau régional »

Photo : Jim Yong Kim, à gauche.

De passage à Brazzaville, le président de la Banque mondiale (BM), Jim Yong Kim, a salué les efforts du Congo dans la consolidation de la paix et la sécurité dans la région des Grands Lacs

Accueilli le 22 mai à l'aéroport international de Maya-Maya par le ministre des Finances et du portefeuille public, Gilbert Ondongo, Jim Yong Kim se rendait en République démocratique du Congo en vue d'assurer la sécurité et la coopération dans cette région d'Afrique centrale.

Au cours de cet entretien, le président de la BM a signifié que la paix, la sécurité et l'économie devaient aller de pair pour booster la croissance économique d'un pays. Selon les analystes, le Congo connaît en période de croissance, mais pour réduire la pauvreté, il faudrait atteindre un taux de croissance de 7% pour combattre efficacement ce fléau.

« Nous devons notre stabilité macroéconomique à la Banque mondiale. Nous avons travaillé durement ensemble pour obtenir les résultats structurels ayant permis la croissance de l'économie congolaise », a déclaré Gilbert Ondongo.

Jim Yong Kim a, pour sa part, souligné des avancées significatives au Congo. « La Banque mondiale est très engagée pour promouvoir le développement du secteur privé et travailler conjointement pour le maintien de la paix et la stabilité dans la sous-région », a-t-il ajouté.

Signalons que le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, et le président de la BM, accompagnés d'une délégation de responsables onusiens, mèneront, pour la première fois en Afrique, une mission conjointe dans la sous-région en vue de consolider la paix et la stabilité. Après la RDC, les deux personnalités poursuivront leur tournée au Rwanda et en Ouganda, en rapport avec l'accord-cadre de paix signé à Addis-Abeba (Éthiopie).

Par Jrang An@go.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire