Google+ Badge

vendredi 29 juin 2012

ADATA XPG SX910 : 7% de capacité en plus avec le SF-2281

Publiée par Romain Heuillard le Jeudi 28 Juin 2012

Après avoir renouvelé ses SSD mSATA destinés à l'Intel Smart Response, Adata annonce aujourd'hui le lancement en France de son nouveau fleuron au format 2,5 pouces, le « SX910 ».
ADATA XPG SX910ADATA XPG SX910
Membre de la famille XPG (pour Extreme Performance Gear), le « SX910 » est un énième SSD reposant sur le contrôleur SandForce SF-2281, mais contrairement à celui de ses innombrables cousins, son firmware ne réserve pas 7% de sa capacité à l'over-provisioning, et augmente donc d'autant sa capacité utile.
Le « SX910 » est ainsi décliné en capacité de 128, 256 et 512 Go, quand ses cousins sont déclinés en 120, 240 et 480 Go, soit un gain de 8 à 32 Go !
Adata assure que l'abandon de l'over-provisioning ne se ferait ni au détriment des performances, ni au détriment de la fiabilité. Il bénéficierait pour ce faire de puces de mémoire flash spécialement sélectionnées, et à défaut de communiquer sur l'écriture totale qu'ils peuvent encaisser, le fabricant mise sur leur garantie de 5 ans.
Enfin, on retrouve effectivement les performances presque caractéristiques des SSD à contrôleur SF-2281, c'est-à-dire 550 Mo/s en lecture séquentielle, 530 Mo/s en écriture séquentielle et 85 000 IOPS en lecture et écriture aléatoire, le tout au travers d'une connectique Serial ATA à 6 Gbps.
Les SSD « Adata XPG SX910 » seront commercialisés en France dans les prochains jours ou prochaines semaines pour des tarifs qui n'ont malheureusement pas été communiqués.

                        Par Jrang An@go.
Profil Cadremploi de Jean Raymond ANGONGA

jeudi 21 juin 2012

Surface : l'unique tablette commercialisée par Microsoft ?

En dévoilant sa tablette Surface en début de semaine, la société Microsoft a créé la surprise puisqu'elle se positionne directement en fabricant et n'a annoncé aucun partenaire. Pour l'éditeur, il ne s'agirait cependant que de lancer le marché et encourager les autres constructeurs.

Le lancement très médiatisé de la Surface, la prochaine tablette de Microsoft, a soulevé plusieurs questions et notamment les relations qu'entretient la firme de Redmond avec les fabricants tels que Dell, Acer ou Asus. De l'éditeur de logiciels commercialisant ses licences de Windows et Office, Microsoft a effectivement endossé une casquette de constructeur en dévoilant sa propre tablette qui fonctionnera sur Windows 8. La société Microsoft souhaiterait-elle réellement s'octroyer le marché des tablettes sous Windows 8 en positionnant sa Surface sur la même stratégie que l'iPad ou du PlayBook ?

Pas vraiment. C'est du moins ce que déclare le fondateur d'Acer Stan Shih dans un entretien recueilli par le magazine spécialisé Digitimes. « Microsoft espère qu'apposer sa propre marque encouragera les vendeurs à proposer des tablettes Windows 8 et donc faire gonfler l'offre pour le marché de cette ligne de produits ». Les distributeurs devraient ainsi bénéficier du soutien financier de Microsoft pour le lancement de campagnes promotionnelles. Le PDG d'Acer ajoute qu'après la Surface « Microsoft ne proposera pas d'autres modèles ». M.Shih note par ailleurs que la commercialisation de licences d'exploitation de Windows 8 est bien plus rentable pour Microsoft puisqu'avec la Surface, la société devra assurer la partie marketing, la production, la distribution et le support auprès des consommateurs.

Microsoft Surface - 3
Microsoft suivrait donc davantage la stratégie de Google pour la famille des terminaux Nexus créés en partenariat avec HTC puis Samsung. Si ces derniers sont promus en tant que références pour chaque mouture majeure d'Android, les autres constructeurs sont également invités à adopter la dernière version de l'OS. Seule différence : Microsoft n'annonce aucun partenariat exclusif, évitant ainsi de froisser ses partenaires ; une situation problématique Ã  laquelle Google tente de remédier.

Interrogé par nos confrères américains de Cnet, Dell explique de son côté que « Microsoft est un partenaire important (...) et nous comptons bien déployer une gamme entière de tablettes Windows 8 plus tard cet automne  ».

Reste à savoir si cette stratégie permettra à Microsoft de s'immiscer sur le marché. L'on imagine que Microsoft pourrait également l'adopter pour un éventuel smartphone sur Windows Phone 8 ou un ultrabook.

                       Par Jrang An@go.

mardi 5 juin 2012

Computex 2012 : Acer dévoile ses PC et tablettes Windows 8

Publier le 04 juin 2012 pqr Alexandre et Laurent dans les catégories Ordinateur et Computex
C'est à Acer que revient cette année l'honneur d'ouvrir les conférences de presse associées à cette édition 2012 du Computex. Le taïwanais a dévoilé sa future gamme de machines Windows 8 : des tablettes aux ordinateurs tout-en-un en passant par les ultrabooks, Acer entend bien compter sur tous les segments du marché.

Pour Acer comme pour ses principaux concurrents, l'arrivée de Windows 8 implique la mise en avant de produits spécifiques, présentés lundi à Taiwan, à la veille de l'ouverture du salon Computex 2012. Trois nouveautés ont été annoncées à cette occasion : la série des ultrabooks S7, tournés vers le haut de gamme, la tablette convertible Iconia W510 et une nouvelle ligne d'ordinateurs tout en un, baptisée Aspire U.

« Windows 8 est aussi important que l'ont été Windows 95 ou Windows 98 en leur temps », a fait valoir JT Chang, CEO d'Acer, lors d'une conférence de presse. Démocratisation du tactile, allumage instantané et nouveaux modes de distribution pour les logiciels constitueraient, selon lui, un important moteur d'innovation pour tous les acteurs du secteur.

Le lancement du nouveau système d'exploitation de Microsoft verra l'introduction, par Acer, d'une nouvelle gamme d'ultrabooks, la série S7. Déclinée en deux modèles de 11,6 et 13,3 pouces, celle-ci adopte un nouveau design, plus ambitieux que ne l'était celui des S3 et S5. Alors qu'ils adoptent un écran tactile (Full HD et pouvant être ouvert à 180 degrés), l'épaisseur générale ne dépasse pas 10 mm, ce qui en ferait d'après Acer les PC les plus fins du moment.

Acer Aspire S7
A ce stade, le fabricant n'en détaille pas la configuration, mais il parait probable qu'il ait choisi de faire confiance aux derniers processeurs Ivy Bridge d'Intel. Acer promet douze heures d'autonomie sur la version 13,3 pouces, contre neuf heures sur le 11,6 pouces, ainsi que la panoplie habituelle des promesses ultrabooks, comme la sortie de veille instantanée. Le clavier adopte un détecteur de luminosité, qui lui permet de régler automatiquement l'intensité du rétroéclairage.
Acer Aspire S7
Acer programme dans le même temps l'arrivée prochaine d'une nouvelle gamme de tablettes, la gamme Inconia W, incarnée par deux modèles : la W510 et la W700. La première adopte un écran 10,1 pouces, dont le clavier / station d'accueil détachable n'est pas sans rappeler un autre produit taïwanais bien connu. On pourra toutefois choisir l'orientation de la tablette sur son dock, ce qui permettra de placer l'écran face au clavier pour travailler, ou dos au clavier pour profiter d'un écran incliné face à soi et, par exemple, regarder un film. Acer évoque enfin une dalle IPS et une autonomie qui pourrait atteindre 18 heures.
Acer tablettes Windows 8 W510
La W700 propose quant à elle un écran 11,6 pouces full HD. Susceptible d'être adossée à un clavier optionnel, elle vient accompagnée d'un étui muni d'un bras articulé qui permettra de la placer selon plusieurs angles, avec un affichage en portrait ou en paysage. Munie d'un port USB 3.0, elle offrirait jusqu'à 8 heures d'autonomie. Pour Acer, il s'agit là du parfait compromis entre monde du PC et univers de la tablette. A noter que si le détail de la configuration n'a pas encore été communiqué, la W700 apparaît comme une tablette à architecture x86 (processeur Intel), dotée d'un contrôleur Thunderbolt.
Acer tablettes Windows 8 W510
Le taïwanais lancera enfin une nouvelle série de PC tout en un, pensés pour un usage domestique, la série Aspire U, déclinée en deux diagonales d'écran : 23 pouces (U5600) et 27 pouces (U7600). Sur base Intel, ils devraient être l'objet de nombreuses configurations, avec ou sans carte graphique dédiée. Leur pied permet de les incliner dans tous les sens à l'envi, jusqu'à l'horizontale : le PC adopte alors un format table, où son écran tactile révèle un potentiel intéressant.
Acer Aspire U Windows 8
Nous reviendrons bien entendu plus avant sur les caractéristiques détaillées de ces produits dès qu'il nous aura été possible de les prendre en main sur le Computex.

                        Par Jrang An@go.

samedi 2 juin 2012

Panasonic ONU-W700 : lecteur de vidéo portable sous Android

                                      Publiée par Audrey Oeillet le Vendredi 1er Juin 2012
Panasonic ONU-W700
A mi-chemin entre une tablette, un cadre photo numérique et un lecteur de vidéo portatif, le ONU-W700 de Panasonic est capable de lire des vidéos HD enregistrées via un appareil DIGA de la marque, jouer à des jeux et passer des appels sur Skype. Pour autant, ce n'est pas vraiment une tablette…

En premier lieu destiné au Japon, ce système est orienté autour de la lecture de vidéos via une carte SD/SDXC ou par l'intermédiaire du DLNA. Le ONU-W700 est compatible avec les vidéos enregistrées via les appareils DIGA de Panasonic, et même ceux qui enregistrent des vidéos en qualité Blu-ray qu'il est possible de visionner sur son écran de 7 pouces, affichant une définition de 800x480 pixels. Il dispose d'une capacité de 4 Go et d'une connectique microUSB.

Cliquez pour plus d'informations!Outre le côté vidéo, l'appareil, qui exploite Android 2.3, dispose d'une caméra frontale et d'un microphone permettant de passer des appels via Skype. Soutenu par Google, le dispositif bénéficie d'un accès à Google Play permettant de télécharger des applications. Il peut également servir de cadre de photo numérique - une fonction qui n'est pas étonnante étant donnée la forme de l'appareil – et peut recevoir en WiFi les photos prises avec un Lumix compatible.

Panasonic ne semble pas miser ici sur le côté mobilité de ce nouvel appareil, qui semble plutôt destiné à équiper une pièce de la maison, comme la chambre. Sa sortie est prévue le 25 juillet au Japon, pour un prix aux environs de 360 euros.


                         Par Jrang An@go.
Cliquez pour plus d'informations!